Le Black Friday : origine et impact, tout ce qu’il faut savoir

Le Black Friday existe depuis 1960 aux Etats-Unis. Le terme était à l’époque utilisé afin de désigner le début des achats de Noël. Il s’agit du quatrième vendredi du mois de novembre et donc le jour suivant la Thanksgiving. Cette dernière est une fête autrement réputée aux Etats-Unis et au Canada. 

Cette année encore, plein de bons plans sont disponibles pour Black Friday. La première utilisation enregistrée du terme a été appliquée non pas aux achats de vacances de Noël mais à la crise financière du marché américain de l’or le 24 septembre 1869. Jay Gould et Jim Fisk, deux financiers de Wall Street ont travaillé ensemble pour acheter autant que possible d’or de la nation. Ils espéraient ainsi faire monter le prix et le vendre pour des profits exceptionnels. Ce vendredi 24 septembre, le souhait s’est finalement effondré en faisant dégringoler le marché boursier.

L’histoire la plus célèbre et répétée est que ce jour désigne le magasinage le jour suivant la Thanksgiving. D’après l’histoire, après une année entière d’exploitation à perte (« dans le rouge ») les magasins seraient censés faire un profit (« est allé dans le noir ») le lendemain de Thanksgiving. C’est vers la fin des années 1980 que cette histoire est restée bloquée. Le terme reflète alors quelque chose de positif plutôt que négatif, au niveau des commerçants et des clients.

Lors du Black Friday, de nombreux Américains posent leur jour de congé afin d’être le premier sur les lieux. Ainsi ils peuvent profiter des réductions les premiers. Cependant, à cause des nombreux bains de foules causés par le Black Friday, beaucoup de blessé se font constater.

Add Comment